La vallée troglodytique des Goupillières se situe à 3 km d'Azay le Rideau.

Dans cette vallée pas comme les autres, on fait un saut dans le temps, du Moyen Age au XIX siècle plus exactement. Ce site réunit trois anciennes fermes troglodytiques creusées dans la pierre de tuffeau. En découvrant la vie médiévale reconstituée, on est surpris par l'ingéniosité des paysans qui vivaient en autosuffisance. Ils avaient un puits, un four à pain, une étable, un silo à grain, un potager, des ânes, des chèvres, des lapins, des cochons noirs, des oies. Et pour se cacher des assaillants, ils avaient mis au point un ingénieux souterrain-refuge.

La découverte du site :

C'est en 1962, qu'un garçon de 10 ans, Louis-Marie Chardon, découvre ces habitations troglodytiques en jouant sur le terrain que son père venait d’acquérir pour agrandir l’exploitation arboricole familiale. Seules les parcelles sur le coteau sont alors plantées de pommiers et la partie située dans la vallée est laissée à l’abandon dans un fouillis de ronces.
Petit à petit, l’idée de dégager les ronces et de remettre tout cela en valeur nait. En 1982, Louis-Marie hérite de l’endroit et va mettre 18 ans pour redonner vie au site. Il ouvre "La vallée Troglodytique des Goupillières" au public en 2000. 

La visite est très intéressante par son authenticité et prouve qu'en Touraine il n’y avait pas que des gens vivant dans des châteaux. Depuis le Moyen-Age jusqu’au siècle dernier, des paysans ont vécu dans ces fermes troglodytiques. Ils ont creusé les côteaux de tuffeau pour en faire leur cadre de vie et en extraire cette pierre calcaire qui sera utilisée pour la construction des châteaux de la Loire. 

008

011

002

010

004

006

013

007

014

016

018

017